Accueil > Actualité > Luttes sociales > Loi travail : ça ne fait que commencer !

Loi travail : ça ne fait que commencer !

mercredi 13 avril 2016

La CNT se réjouit qu’encore une fois, la mobilisation fut forte à Nantes samedi 9 avril, pour la cinquième semaine de mouvement contre la loi travail. Ce sont pas moins de 10 000 personnes, dont un nombre important de jeunes, qui ont investi le centre-ville de Nantes, et ce malgré les vacances scolaires et les pressions de la part de la préfecture pour leur en interdire l’accès. Preuve en est que les miettes que le gouvernement Gattaz distribue ça et là à des organisations minoritaires et complices n’entament pas notre détermination.

La manifestation, énergique et offensive, s’est déroulée parfaitement jusqu’à ce que les flics cherchent, en bas du Cours des 50 otages, à scinder à coups de canon à eau la manifestation, entre jeunes et travailleurs, coup de force sans effet puisque le cortège a continué unitaire, applaudissant au passage les forces de l’ordre de leur bel enthousiasme. La CNT note et dénonce, une fois de plus, les nombreuses provocations policières et l’usage désormais illimité de grenades lacrymogènes et assourdissantes et de flash-balls, provoquant blessures et étouffements notamment chez les plus jeunes et les passantEs.

A noter aussi, en fin de manifestation, l’attaque par une vingtaine de militants d’extrême droite de certaines personnes aux terrasses de café, puis du cortège lui-même, groupe heureusement repoussé puis chassé dans le centre-ville par de jeunes manifestants. Ce n’est pas la première fois que des groupes de la sorte tentent de s’en prendre aux manifestants, avec le soutien de la Police, et il convient de rester vigilants à cet égard.

La CNT condamne par ailleurs la décision de la mairie PS de Nantes, cherchant sans doute à punir les NantaiSes de leur mobilisation, d’annuler le Carnaval de nuit, au motif de violences qui n’ont cependant pas empêché – bien au contraire – la Nuit Debout de se tenir sans incidents et de réunir pas moins de 500 personnes. La nuit fut belle et enflammée sur Nantes.

Rendez-vous mardi 12 et jeudi 14 avril pour de nouvelles mobilisations, jusqu’au retrait de la loi travail.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0