accessibilité
| |
UNION LOCALE de la CNT de NANTES
SINR SSE

Site des syndicats nantais de la Confédération Nationale du Travail

Les derniers articles

ZAD : Stop à l’occupation militaire de la D281
Publié le 13 mars 2018
par Theo

Au lendemain de l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport à Notre-dame-des-Landes, suite à un ultimatum lancé par le Premier ministre de dégager la D281, l’AG des opposant·e·s a décidé de "libérer" ladite route des chicanes. Depuis, une poignée de salariés de la DIR, direction interdépartementale des (...)

La ZAD, unie, jamais ne sera vaincue !
Publié le 17 février 2018
par Theo

Le gouvernement a plié. C’est rare. Le rapport de forces instauré depuis des années, dans l’unité des composantes, paysans, citoyens, associations, zadistes, comité locaux, syndicalistes, a produit ce qui motive nos luttes : une victoire arrachée aux pouvoirs, État et collectivités au service d’une (...)

Notre-dame-des-Landes : une grande victoire des opposant·es au projet
Publié le 17 janvier 2018
par Theo

Après des décennies de lutte et une dizaine d’années d’occupation, quelques années après l’échec d’une opération militaire visant à expulser la Zad, la décision d’abandon du grand projet inutile et imposé de délocalisation de l’aéroport de Nantes à Notre-dame-des-Landes a enfin été annoncée ce 17 janvier. (...)

Lutter, reprendre son usine en main
Publié le 6 décembre 2017
par Theo

https://blogs.mediapart.fr/collectif-syndical-contre-laeroport-de-nddl/blog/051117/lutter-reprendre-son-usine-en-main

Le programme en pdf.

Dans la continuité du soutien à la ZAD et de ses pratiques de reprise en main des productions agricoles hors des impératifs capitalistes, nous organisons (...)

Contre l’aéroport et après : l’indispensable cohésion
Publié le 15 septembre 2017
par Theo

Unité, solidarité : une cohésion à toute épreuve ! La Zad et son monde représentent des biens communs d’utilité manifeste, à défendre aujourd’hui et demain, pour les luttes en cours et à venir...

C’est déjà évident aujourd’hui. Ce le sera d’autant plus demain : grâce aux paysans historiques mobilisés dès (...)